Phuket : plages, tourisme sexuel et drogue

Aloha, j’espère que vous allez bien. Nous en sommes à la dernière semaine de vacances et j’avoue que je n’ai pas été assidue avec les articles. Il faut dire que depuis que nous sommes à Bali nous profitons pleinement de chaque journée. 

Petit article pour vous parler de notre séjour d’une semaine à Phuket.

 

    

 

L’hotel

 

 

Nous avons choisi de résider à l’Access Resort and Spa. Un hôtel 5 étoiles situé à Karon. 

L’hôtel est situé à 5 minutes en scooter de la plage soit à peu près 20 minutes à pieds. On n’est pas dans un hôtel pieds dans l’eau mais le chemin jusqu’à Karon beach est agréable (la route est bordée de magasins et de restos).

L’hôtel lui même est magnifique. Chaque chambre donne sur la piscine qui est pensée comme un canal. C’est vraiment top de pouvoir sauter dans la piscine de bon matin. La décoration de l’hôtel est agréable et on ressent qu’ils ont réfléchi à chaque détails. Seul bémol pour la salle de bain de la chambre qui était vieillotte. 

En plus de la beauté de l’hôtel j’ai apprécié la gentillesse incroyable du staff et les petits déjeuner fournis et délicieux. 

 

Big Up à Aya et au guitariste qui ont embelli nos soirées. 

Les prix

Pour commencer, la météo n’a pas vraiment été de notre côté pendant cette semaine à Phuket. Il a beaucoup plu ce qui nous a empêché de faire certaines activités que nous nous réjouissions de faire : snorkeling, excursion à phi phi ou Nga Phang etc

Mais même sans cela je pense que nous aurions eu du mal à faire toutes les activités prévues tant les prix n’avaient rien à voir avec ce qu’on imaginait. 

Pour vous donner un ordre d’idée, nous avons pris le taxi à Bangkok pendant 40 minutes avec passage autoroute et en avons eu pour à peu près  9 euros. Il s’agissait bien sûr d’un taxi privé.

A Phuket notre trajet de 1 heure nous serait revenu à une quarantaine d’euros. Nous avons donc opté pour un minivan. Prix plus interessant car il s’arrêtent plusieurs fois sur le chemin pour déposer les autres passager à leurs hôtels. 

La nourriture aussi, était de manière générale plus chère mais nous avons eu la chance de trouver un petit boui-boui superbe à la nourriture succulente!

Les activités

 

Le choc! Pour les taxis nous étions un peu prévenus qu’ils était plus cher à Phuket mais les activités vraiment nous ne nous y attendions pas. 

Nous avons par exemple passé quelques heures dans un sanctuaire d’éléphants. Nous les avons baignés, avons patogé dans la boue, les avons nourris. Une expérience incroyable qui nous a coûté 74€ chacun. Alors si c’était à refaire nous remettrions la somme bien sûr car elle sert à la vie de tous les jours des animaux mais il faut venir en se disant que ce n’est pas donné.

Pour une excursion à phi phi island il fallait compter au moins 90€ par personne.

Bon il faut quand même préciser que l’excursion dure la journée et le déjeuner est compris. Mais quand même... il faut avoir du budget si tu vois ce que je veux dire. Parce que ça peut vite revenir cher. 

Cependant, nous avons pris le temps de visiter l’île et elle est très belle. Nous sommes allés voir le Big Buddha, Chalong temple ou encore le Cap Prompteh. Il y’a de nombreuses plages sur l’île et en cherchant un peu on en trouve de très belles non surpeuplées.

Si vous restez à Karon il y’a un night market les mardi et vendredi si je ne dis pas de bêtises. Nous ne nous sommes pas attardés à Patong par choix alors je ne peux rien vous dire sur cette rue festive. 

Le tourisme sexuel

 

 

Dans la journée, Phuket ressemble à une petite île d’Asie accueillant les familles, couples et bandes d’amis de toute la planète (quoi que... j’ai bien souvent été la seule black around). Rien d’incroyable, des magasins, des salons de massages, des marchés, des temples et surtout énormément de touristes qui se disputent les trottoirs (quand il y’en a). La nuit, l’île change de mood et revêt ses vêtements de soirée. Bye bye les enfants en bas âges et welcome les groupes de gars, les quadragénaires et les couples adultes en recherche de plaisirs ... spécifiques. Point commun : la débauche. 

Pas besoin de la chercher longtemps, puisque c’est elle qui te supplie. Les bars ont tous leurs jolies rabatteuses devant et leur « commerciales » dedans. Leurs visages ne perdent jamais leurs sourires et leur insistance ne tarit pas non plus. 
Personnellement quand je suis sortie le soir, ça ressemblait plus à une étude sociologique qu’à une soirée d’amusement. Les bars ne sont pas tellement faits pour un couple qui veut juste s’éclater et danser. La séduction, la drague, et cette aura spécialement chargée de sexe est partout. Je n’ai pu m’empêcher de rester fascinée par le balai incessant de couples étranger-thaïs qui se formaient en direct devant mes yeux. 

Je ne suis pas là pour juger quiconque alors nous sommes simplement peu sortis le soir à Phuket et avons profiter de soirées music live dans lesquelles je pouvais chanter à tue-tête avec la chanteuse attitrée de l’hôtel. Re coucou Aya si tu passes par là.

La drogue

 

Le meilleur pour la fin! Le croustillant, et l’anecdote horrible aussi.
un soir, Monsieur et moi décidons de quitter notre havre de paix pour nous aventurer dans la forêt des lumières nocturnes et des bars de Karon. Il faut savoir que Karon c’est du pipi de chat à côté de Patong qui est la rue la plus... festive de Phuket.

En gros si Patong c’est châtelet, Karon ce serait... disons... Bercy village. Vivant mais chill.

Nous quittons donc notre hôtel dans le but d’aller boire  un verre sur le chemin de la plage et d’écouter un peu de bonne musique. Nous trouvons un bar qui a l’air sympas. Inutile de préciser que devant chaque bar les rabatteuses rabattent avec beaucoup d’entrain et de bonne humeur. On nous installe sur une table bien placée juste en face de l’estrade. On nous offre gentillement deux shots. Et voilà nos boissons qui arrivent quelques minutes plus tard.

Entre temps, ma curiosité me pousse à sentir le contenu du shot. Il ne sent rien. Je me demande si c’est de l’eau. Dans le doute, je mouillette légèrement ma lèvre supérieur. Ça a le goût de l’anis, ça doit être du Ricard ou un truc du genre. Bref je ne bois quasiment jamais d’alcool en dehors de la maison alors je repousse mon shot et me contente de mon sprite. 
La chanteuse chante bien et est passionnée ça me plait. Je regarde aussi évoluer les couples et les groupes de consommateurs dans le bar. Nous sommes quelques uns à avoir reçu les shots en cadeaux. Le bar est généreux. Seulement les études sociologiques nocturnes sont vite fatigantes on décide de rentrer à l’hôtel. 20 minutes plus tard nous sommes dans notre chambre et de manière aussi soudaine que violente je me mets à trembler. Un peu comme si je manquais cruellement de sucre. 

Mais qu’est ce que j’ai mangé pour être dans cet état? Qu’est ce que j’ai fait? Qu’est ce que j’ai bu?

ok ne tirons pas de conclusion hâtive. J’ai à peine trempé mes lèvres dans le liquide. Et puis si moi je me sens comme ça, Monsieur devrait aussi se sentir pareil.

Ça aurait pu... mais il n’y a pas touché. Non quand même je ne veux y croire, je ne peux y croire mais en même temps, j’ai beau chercher il n’y a que ça qui colle. Alors je fais quelques recherches sur le net et je déchante. Certains bars, certains individus, droguent les touristes pour les dépouiller. J’ai probablement été droguée mais par la grâce de Dieu tout s’est bien terminé.

Pour conclure

 

Phuket pourquoi pas si vous êtes un groupe de gars en recherches de sensations et d’aventure. Mais il faut rester vigilant. Mon expérience est personnelle et je suis sure qu’il y’a de nombreuses personnes qui ont adoré leur séjour sur l’île. Il ne faut donc pas prendre pour argent comptant tout ce que je dis mais cet article peut au moins servir à ce que votre séjour soit moins décevant que le mien.

bisous bisous

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Lisa (mardi, 19 novembre 2019 16:42)

    Magnifique article, et très belles photos.

    Merci pour ta transparence.

  • #2

    Nora (lundi, 09 décembre 2019 19:04)

    je suis choquée carrément par ce que tu raconte

  • #3

    Jenny-neil (lundi, 09 décembre 2019 19:05)

    Merci bcp Lisa. Avec plaisir. Autant que je vous dise la vérité :p

  • #4

    Jenny-neil (lundi, 09 décembre 2019 19:06)

    Hello Nora, oui c'est chaud.. nous même nous n'en revenions pas